Pétition contre le projet de destruction de Pasteur Roux Blancs Bouleaux (PRBB)

This topic has 10 replies, 3 voices, and was last updated 2 years, 10 months ago by GuillaumeGuillaume.

  • Author
    Messages
  • #671

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Bonjour,

    Vous avez sûrement reçu le tract suivant dans votre boîte aux lettre :
    petition

    Avez vous signé la pétition indiquée dans le tract : pétition contre le projet de destruction du groupe scolaire ?

    Si non, soutenez vous le projet prévu, et pourquoi ?

    Je peux répondre à toutes les questions que vous vous posez, et suis ouvert à tout critique sur cette action… Effectivement, je suis président de l’association Atelier d’Urbanisme et de Cadre de Vie de Fresnes (AtUrbaCV) qui a créé ce tract, et la pétition.

  • #672

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Et pour information, un article du Parisien : Article sur la pétition contre la destruction de PRBB.

    Dans cet article un chiffre de 10 millions d’euros DE PLUS est annoncé par un membre de l’équipe municipale, alors que :
    – le chiffre de la réhabilitation effectué par un architecte spécialisé mandaté par notre association est de 8,5 millions d’euros pour la réhabilitation, 14 millions d’euros pour une reconstruction
    – le chiffre donné aux associations de parents d’élèves par la mairie est de 9 millions d’euros pour la réhabilitation
    – le chiffre donné par le Maire en conseil municipal est de 14 millions d’euros la réhabilitation, 19 millions pour la reconstruction.

    Donc c’est un mensonge éhonté, même en prenant la vente du terrain des écoles, on voit mal comment la reconstruction serait « gratuite » (en ne considérant pas la vente d’une parcelle comme une perte de patrimoine foncier de la ville) et rapporterait même de l’argent… De plus, pendant Fresnes 2030, jamais cette problématique d’argent n’a été évoquée !

    Sinon plus alarmant, le projet aurait été validé par l’ASDP, même si elle reste un interlocuteur privilégié pour les échanges avec les équipes municipales, l’ASDP ne peut se prononcer pour l’ensemble des habitants de la Peupleraie…

    J’ai prévenu l’ASDP qui effectivement n’a jamais signé quelconque accord, par contre je ne sais pas quelle suite elle va pouvoir y donner.

    Autre point, dans cet article, le bien être des enfants a été mis de côté, dommage que la journaliste n’ait retenu que le côté financier de l’affaire…

  • #709

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Voici le mail adressé au maire le 19 février suite à l’édito du Panorama 154 :

    Monsieur le Député-Maire,

    Dans l’éditorial du Panorama n°154, vous êtes très virulent contre les opposants à votre projet Fresnes 2030, et déclarez vouloir rétablir la vérité contre la malhonnêteté, les rumeurs, les mensonges et la démagogie. Plus précisément, vous accusez une association d’avoir abreuvé les habitants de la Peupleraie de tracts mensongers*.

    En ma qualité de président de l’association « Atelier d’Urbanisme et de Cadre de Vie de Fresnes » (AtUrbaCV), je me permets de vous répondre car nous sommes choqués de ces accusations graves et infondées qui semblent directement nous viser.

    Nous sommes avant tout des citoyens Fresnois et nous avons participé bénévolement à toutes les étapes de la concertation Fresnes 2030.

    Quand les projets de la Mairie ont été dévoilés fin juin 2016, nous les avons analysés à partir des informations publiques.

    Nous avons chiffré l’augmentation de la population et des effectifs scolarisés, et plus particulièrement ceux concernant le périmètre « Moulin de Berny ».

    Et nous avons finalement considéré qu’ils auront un impact très négatif dans le cadre de la surdensification globale de la ville constatée sur tous les projets :

    – insuffisance, à terme, des projets d’écoles

    – dégradation de l’environnement scolaire à Pasteur – Roux – Blancs-Bouleaux en supprimant les équipements sportifs et en reconstruisant l’école sur la moitié de la surface avec une crèche et une RPA**

    – dégradation de l’espace vert du parc du Moulin de Berny qui se verra grignoté sur deux côtés et amputé par la création d’un bassin de rétention des eaux (alors qu’il pourrait être construit sous un parking)

    – déplacement de la population scolaire par suite des projets immobiliers autour de l’A86.

    De plus, après 2 ans de réunions, d’ateliers, d’articles dans le Panorama, nous nous sommes aperçus que les projets retenus étaient finalement peu connus des Fresnois directement concernés.

    Nous avons alors rédigé un tract d’information à destination de la Peupleraie et des parents d’élèves, et nous avons lancé une pétition en ligne afin de sensibiliser les décisionnaires à la forte opposition que le projet suscite (plus de 450 signatures en ligne et hors ligne à ce jour) :
    https://www.change.org/p/monsieur-jean-jacques-bridey-d%C3%A9put%C3%A9-maire-de-fresnes-non-%C3%A0-la-destruction-des-%C3%A9coles-pasteur-roux-blancs-bouleaux

    Car la concertation est bien en panne par la faute de la mairie qui veut passer trop vite à la suite :

    – vous publiez des plans masses imprécis : comment avoir un avis sur des constructions si on ne sait pas si c’est 2 ou 6 étages ? Si on ne connaît pas les surfaces projetées ? Malheureusement et par expérience, on sait que les projets évoluent toujours vers plus haut et plus dense

    – les Conseils de quartiers ne sont plus consultés

    – les documents-clés ne sont accessibles que quand ils sont définitifs

    – la presse est utilisée pour diffuser des informations invérifiables, à la limite du mensonge : http://www.leparisien.fr/fresnes-94260/fresnes-l-avenir-incertain-des-ecoles-pasteur-roux-blancs-bouleaux-01-12-2016-6401841.php (« (…) dix millions d’argent public en plus sur la table (…) », « approuvé par le syndicat de copropriété du domaine de la Peupleraie » démenti ici : http://www.domaine-peupleraie.fr/blog/2016/12/06/a-propos-de-la-petition-at-urba-cv/ « (…) l’ASDP n’a donné aucun aval au projet contrairement à ce qu’affirme l’article du « Parisien » (…) »)

    – les associations qui ne pensent pas comme vous, gênent, et plutôt que d’ouvrir le dialogue, vous les stigmatisez violemment.

    AtUrbaCV fait partie d’un collectif d’associations, COFA94, qui a bien l’intention de faire prendre en compte l’avis des Fresnois au sujet de leur avenir. Les documents sont consultables sur http://www.cofa94.fr.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur le Député-Maire, l’expression de mes sentiments respectueux,

    Guillaume Kaminski,

    Président d’AtUrbaCV.

    * Extrait de l’éditorial du Panorama n°154 :

    Fresnes 2030 : le temps des réalisations

    Après le temps des débats, de la concertation, notre projet urbain Fresnes 2030 va rentrer dans le temps de la réalisation. Parmi les 5 périmètres stratégiques, le premier a entrer dans sa phase opérationnelle est celui du Parc des Sports qui accueillera les installations tennistiques et boulistiques actuellement situées Tour aux Chartiers : le programme sportif a été étudié avec les responsables de ces sections et une étude de faisabilité va être lancée afin que les travaux démarrent dès 2018. Parallèlement, sur la partie constructible du Parc des Aulnes, le projet de construction d’un nouveau groupe scolaire sera étudié afin que les travaux démarrent là encore des 2018. Le programme de ce nouveau bâtiment scolaire est en cours de finalisation et son projet de carte scolaire sera présenté lors d’une prochaine réunion de la commission extra-municipale de l’Éducation.

    Parallèlement au lancement des travaux sur ce périmètre, je poursuivrai la concertation sur les autres périmètres allant à la rencontre des riverains et des utilisateurs pour expliquer et argumenter, pour écouter et rendre compte.

    Pour également rétablir la vérité et débusquer la malhonnêteté ! La concertation est faite d’écoute, d’échange, de dialogue, il n’y a pas la place aux rumeurs, aux mensonges, à la démagogie : c’est ce que j’ai redit aux responsables des syndics de copropriété de la Peupleraie dont les habitants ont été abreuvés de tracts mensongers distribués par une association avec pour seul but de faire peur et ainsi essayer d’organiser la contestation.

    Revitaliser les Conseils de quartier

    Parmi nos dispositifs de concertation, les Conseils de quartier occupent une place essentielle, ils sont au cœur de notre volonté : lancés il y a plus de deux ans, la fin de l’année a vu le remplacement de leurs bureaux et l’écriture de leur charte.

    Malgré les efforts de tous ceux qui s’investissent sur ce dispositif, il faut reconnaître que nous sommes actuellement en « panne » : prochainement je proposerai donc une initiative pour revitaliser ce dispositif auquel j`attache une grande attention et remettre en route ces outils de démocratie locale !

    ** Orientations d’Aménagement et de Programmation projetées dans diverses réunions

  • #710

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Et voici le mail envoyé à tous les membres des conseils syndicaux le 15 janvier dernier :

    Bonjour,

    Tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

    Une réunion a été planifiée par L’ASDP et le maire le lundi 16 janvier à 20h en mairie au sujet des projets du groupe scolaire de la Peupleraie.

    Cette réunion n’est ouverte qu’aux présidents et vice présidents des conseils syndicaux et ils ont reçu un document de l’ASDP pour la préparer.

    Toutefois ce document n’est pas exhaustif car il en existe de nouveaux officiellement présentés.

    Le premier document date d’octobre 2016 et a été présenté aux associations de parents d’élèves. il définit la nouvelle carte scolaire et le dimensionnement des nouvelles écoles dans le cadre de Fresnes 2030.

    Le second est un « document de travail » contenant les orientations d’aménagement et de programmation qui sont la représentation visuelle du futur Plan Local d’Urbanismes.
    Il a été présenté officiellement aux membres des conseils de quartier en décembre dernier (M. Casalis était présent).

    Ces documents sont joints à ce mail.

    Pour synthétiser très rapidement :

    Sur le document de la carte scolaire on découvre que les nouvelles écoles de la Peupleraie auront une capacité de 30 classes, au lieu de 26 aujourd’hui (sur 36 classes possibles).
    On découvre aussi que le nouveau périmètre exclue les pavillons à la limite Sud de la Peupleraie (mais aussi la résidence du Capricorne etc…).

    Sur le document du PLU on trouve ce schéma :
    Images intégrées 1

    Le rectangle pointillé rouge correspond à l’emplacement de la crèche et de la Résidence pour Personnes âgées. Selon ce document elles seront donc placées sur la moitié de terrain des écoles.

    Voilà donc les seuls documents en notre possession postérieurs à Fresnes 2030. Ce sont des documents écrits, officiels, puisque présentés au public.

    Pour être transparent, lors de la présentation du document du PLU aux conseils de quartier, il y a eu des protestations sur le positionnement du rectangle pointillé rouge. La représentante de la Mairie chargée de l’urbanisme qui organisait a déclaré que ce « devait » être une erreur. Mais les paroles s’envolent et les écrits restent…

    Fin de la présentation succincte et factuelle, ce qui suit est une analyse de la situation qui n’engage que moi.

    – Notre association soutient le travail d’un de nos membres concernant la densification à Fresnes, vous trouverez un document qu’il a créé : https://sites.google.com/site/fresnesberny/actualites/analysedelevolutiondelapopulationetimpactsurlesecoles et qui prend en compte les vraies ouvertures liées à ce nouveau PLU. Le chiffrage des besoins d’infrastructures scolaires se basent sur les logements existants et programmés, pas sur les logements « possibles », et le nouveau PLU de densification maximale permettra de nombreux logements collectifs sur le périmètre scolaire de la Peupleraie. Ceux ci ne sont pas comptabilisés, surtout au Nord de l’A86 qui sont prioritaires sur nos bâtiments.

    – La nouvelle école, selon les nouveaux documents du PLU, aura donc 4 classes supplémentaires ouvertes, sur 1/4 du terrain actuel.

    – La disparition des terrains de sport est actée contraignant les enfant à se rendre au parc de Sports. Le gymnase n’apparaît pas sur les schémas. Il n’avait d’ailleurs jamais été cité en réunion publique, il était donc fortement probable qu’il ne soit pas conservé. Avec les nouveaux plans, c’est une quasi certitude.

    – La nouvelle crèche ne pourrait être que le déplacement de celle dîte de « la Peupleraie » à côté de l’ancienne Poste qui compte 20 places et dont il a été sujet de déplacer plusieurs fois lors de conseils municipaux en 2014, car elle possède un grand terrain constructible. Donc mathématiquement, autant de places pour plus de logements = moins de places par habitants.

    – La réhabilitation tant décriée, a été chiffrée par un architecte spécialisé dans ces opérations à 8,5 millions d’euros. Tout est détruit, sauf la structure porteuse du bâtiment.
    La reconstruction d’un groupe scolaire nous a été chiffré 14 millions d’euros, et la Mairie avait annoncé à différentes occasion des chiffres entre 16 et 19 millions d’euros.
    En vendant la parcelle pour les logements, l’opération n’est pas si rentable et couvrira à peine le surcoût, pour des bâtiments très réduit ! De plus, la reconstruction implique la création du 3ème groupe scolaire sur le parc des Aulnes, soit encore 14 à 19 millions d’argent public à investir.

    – La résidence pour personnes âgées ne sera pas grande.

    – L’ASDP a renoncé sur 4 points qu’elle défendait en février 2016 :
    1) Un terrain de sport -> disparition actée
    2) Un gymnase -> disparition quasi certaine
    3) Des cours de récréation spacieuses -> impossible
    4) D’espaces réservés au TAP -> difficile vu la taille des bâtiment et la densité

    En conclusion, si les écoles actuelles avaient été correctement entretenues, elles ont l’âge de nos immeubles, nous n’en serions pas là.
    Il n’y a aucune raison d’être satisfait de ce projet car la plus grande avancé a été de conserver les écoles sur le quart du terrain actuel !

    Bien cordialement,

    Guillaume Kaminski
    Président d’AtUrbaCV

    Les documents du mail :
    Nouvelle carte scolaire et chiffrages
    Document de travail du futur Plan Local d’Urbanisme

  • #732

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Suite à la présentation d’hier du PLU, voici un des documents projetés :
    OAP-moulin de Berny

    Malgré les affirmations des responsables de l’ASDP qui assuraient que la maison de retraite et la crèche était positionnés sur la partie logement, nous avons confirmation de la réduction du groupe scolaire à 1/3 du terrain actuel, pour un nombre de classes équivalent.

    Lors des questions – réponses, Pierre Aïoutz a exposé les craintes de l’association sur ce dimensionnement, et M. le Maire lui a répondu qu’il n’habitait pas la Peupleraie, et que seuls les habitants avaient droit de parole :

    Voici encore une fois le niveau de la « concertation ».

    Je pense contacter l’ASDP en lettre ouverte pour obtenir une réaction officielle.

  • #762

    Avatar
    lagerfeld
    Participant

    Bonjour,

    avez vous des informations concernant la construction d’immeubles sur le terrain donnant rue Jules Guesdes?

    merci

  • #771

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Bonjour,

    D’après les plans de l’exposition qu’il y avait en mairie en juin, nous serions sur de l’immeuble de 5/6 étage mais comme il y a 20m de hauteur totale possible, on se doute que les promoteurs seront plutôt sur des projets de R+6 étages.

    Au dessus de l’Intermarché ce sera 27m de hauteur possible soit du R+10…
    Presque la Peupleraie…

  • #774

    Avatar
    lagerfeld
    Participant

    Merci pour votre retour.

    Ça paraît fou six étages dans une si petite rue qui s’arrête en cul de sac. Et tous les pavillons en face… Où le parking de cet immeuble va il être construit. Comment les nouveaux habitants vont venir et sortir de leur immeuble?? Les rues sont trop étroites. .. Il y aura de gros engorgements pendant les heures de pointes! Adieu au calme 🙁

  • #777

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Bonjour,

    Je crois que nous nous sommes mal compris sur la zone que vous définissiez.
    Sur le terrain des écoles la hauteur des immeubles peut atteindre les 4 étages.

    Vous aurez tous les détails grâce au document suivant, qui reprend l’exposition présentée en mairie début juin :
    https://drive.google.com/file/d/0B2F8S_lx6jC1R3VKcVFGUUVqNFZOS0duV05kVjFmcTlqUGhR/view?usp=sharing

    N’hésitez pas à le partager autour de vous.

  • #778

    Xavier
    Xavier
    Participant

    Bonjour à tous,
    Des nouvelles sur ce projet, suite au changement de Maire?
    Est ce que l adoption du PLU et les prochaines étapes demeurent les mêmes?

    • This reply was modified 2 years, 10 months ago by XavierXavier.
  • #780

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Bonjour,

    Non pas de nouvelles pour l’instant. Il va falloir aller à la pêche aux infos et sûrement solliciter une entrevue avec le nouveau maire…

Viewing 11 posts - 1 through 11 (of 11 total)

You must be logged in to reply to this topic.

One thought on “Pétition contre le projet de destruction de Pasteur Roux Blancs Bouleaux (PRBB)