Fresnes 2030

This topic has 18 replies, 4 voices, and was last updated 4 years, 5 months ago by GuillaumeGuillaume.

  • Author
    Messages
  • #275

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Ce sujet a pour but d’échanger autour de l’article Fresnes 2030, inquiétudes sur le résultat de l’étude urbaine.

    Je sais que beaucoup de personnes ont réagi aux résultats de l’études Fresnes 2030, par différents moyens, il serait intéressant de capitaliser les retours et les alternatives aux projet d’urbanisme.

    Pour ma part, je fais parti de l’association Atelier d’Urbanisme et Cadre de Vie de Fresnes (At Urba CV) qui réfléchit d’ores et déjà à un contre projet mobilisant les acteurs de la vie fresnoise, et les fresnois qui souhaitent faire parti de cette réflexion.

    @ vous.

  • #276

    Avatar
    mimosa
    Participant

    Merci de nous proposer cet espace de discussion. Deux questions dans l’air auxquelles certains pourront peut-être répondre.

    Dans quelle mesure la mairie peut-elle re-dessiner l’espace de vie de la Peupleraie par-dessus la tête de la copropriété ? Faut-il par exemple une espèce de préemption si le parc de la Résidence est ouvert à tous -enfin de jure parce que de facto il l’est déjà (ce qui ne me gêne pas) ?

    Les nouveaux immeubles bâtis à l’emplacement des écoles seront-ils, ou pas, en accession à la propriété ? Combien de logements peuvent-ils être construits ? S’intégreront-ils architecturalement à la Résidence ? Cette dimension -architecturale- est-elle prise en compte ?

  • #293

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Bonjour Mimosa,

    Le domaine de la Peupleraie est privé, et protégé, la mairie ne peut pas décider de préempter le parc ou décider d’y construire quoi que ce soit sans l’aval des propriétaires.

    Toutefois, elle semble considérer que ce parc est public dans son ouverture mais privé dans sa gestion (le meilleur des deux mondes), elle n’assume même pas ses devoirs légaux (lors d’un conseil municipal, j’avais évoqué l’obligation légale des propriétaires d’animaux de les tenir en laisse dans tout espace ouvert au public, et donc le moyen de faire appliquer la loi dans le domaine, on m’avait répondu que c’était un espace privé, que la police municipale ne pouvait pas intervenir).

    Ainsi, et dans ce même esprit, des logements peuvent être construits à proximité de notre parc, ne respectant pas l’esprit du domaine (densification pure sans espace vert), mais les promoteurs sauront utiliser la présence du parc comme argument de vente.
    (Mais la résidence 60 rue Emile Roux, est dans la même configuration, et ne souhaiterait pas être intégrée la Peupleraie pour ses charges, en continuant à profiter du Parc juste en face).

    Il existe 3 projets différents pour les écoles et le parc du moulin de Berny, 2 proposent des logements à la place du groupe scolaire, un par la reconstruction du groupe sur la moitié du terrain, mais toutes se recoupent sur des logements donnant directement sur l’espace vert de l’immeuble O Blanc Bouleaux.

    La part de l’accession à la propriété n’est pas précisée, mais vu la valorisation possible du foncier, je pencherai pour cette option, les promoteurs ne sont pas bêtes…
    Sauf si, bien sûr, le Maire (qui veut 35% de logement social pour Fresnes) conditionne l’obtention du projet par une partie de social.

    De plus il n’y a pas de dimension d’intégration architecturale dans les projets proposés. La seule personne qui pourrait intervenir sur ce point serait encore une fois le Maire en menaçant d’y conditionner la vente.

    Seulement j’en doute très fortement, car d’après les résultats obtenus, ça ne faisait pas parti du cahier des charges.

    Finalement tout ceci n’est que spéculation, le Maire a décidé de ne pas rendre de comptes sur ce projet :
    – Les remarques et réflexions sur les projets transmises par formulaires internet ou par courrier ne seront pas restituées officiellement (aucune réponse, aucune certitude de la prise en compte de sa remarque)
    – Les conseils de quartier peuvent remonter ces inquiétudes ou les questions mais la réponse n’est pas assurée, la prise en compte dans la réflexion municipale n’est pas factuelle
    – Et finalement, le processus de vente se fera comme suit : la Mairie vendra les terrains à la SEMAF (infos sur la société), qui vendra ensuite au promoteur. Une fois le terrain vendu par la mairie, la SEMAF n’aura pas à justifier ses choix d’aménagement auprès des administrés…

    Si ces sujets vous intéressent, vous pouvez vous rendre au conseil de quartier Sud le 16 avril prochain 20h au centre Henri Thellier !

    Edition 14/04 : Aurtaugraffe !

  • #280

    Avatar
    mimosa
    Participant

    Merci beaucoup, Guillaume, de cette réponse très précise (du moins aussi précise que les explications de la mairie le permettent..).

    Nous on relève du conseil de quartier Centre (et je n’ai pu m’y rendre -rentrée trop tard, j’en ai entendu seulement les échos). J’essaierai de venir à celui du quartier Sud.

  • #296

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Oui il sera intéressant de s’y rendre.

    Néanmoins ces conseils de quartier donnent l’impression de servir de zone tampon ou d’exutoire.
    Les membres ne sont pas plus informés que vous et nous sur les intentions de la municipalité pour Fresnes 2030.
    Ils ne sont d’ailleurs même pas complètement informés de leur rôle dans la réflexion municipale du projet.

    Résultat, les gens qui viennent trouver des réponses sont particulièrement déçus de devoir attendre un éventuel retour de la mairie.

    Le conseil du quartier centre ne s’attendait pas à ça.
    Ca a créé des tensions lorsqu’ils répondaient ne pas en savoir plus que les participants, que les questions étaient prises en compte et qu’elles allaient être transmises, mais qu’il y avait aussi d’autres sujets à traiter.
    Les gens en face répondaient que les « petits » problèmes ne les intéressaient pas, qu’il était beaucoup plus grave de s’occuper de Fresnes 2030.
    Bref dialogue de sourd 🙂

  • #307

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Alors vous ai-je croisé hier @mimosa ?

    Je ne sais pas ce que vous en avez pensé, mais la Peupleraie était bien représentée (peut être même un peu trop :-)).

    Concernant Fresnes 2030, je pense que les conseils de quartier ne pourront pas faire plus que de demander de la concertation supplémentaire, et d’exprimer (témoigner) auprès de la municipalité le désaccord des habitants sur certains projets.
    Je doute notamment sur leur capacité de créer un contre projet.

    Dans ce but je conseille aux lecteur de ce message de se rapprocher de leur association de quartier respective, de l’ASDP qui va créer une commission, et de l’association « Atelier d’urbanisme et de Cadre de Vie de Fresnes » (dont je suis le président mais mauvais orateur) qui veut travailler sur un contre projet global (pas que sur la Peupleraie) en montant une vraie alternative aux 3 ateliers d’urbanisme (mais sans tout jeter non plus).

  • #309

    Avatar
    mimosa
    Participant

    Non, je suis désolée, Guillaume, je n’étais pas à la réunion (période de l’année un peu chargée pour moi) mais j’ai suivi les tweets d’ACCTIF une fois rentrée. Que la Peupleraie ait été bien représentée est une très bonne chose, un grand merci à tous les participants !

    Je pense que l’idée de monter un contre-projet qui aurait l’aval des habitants du quartier est excellente parce que rester dans le refus global des projets de la mairie ne sera pas vraiment productif. Il faudrait lister ce qui est le plus important pour nous, à la Peupleraie, et le mettre en commun avec les habitants des pavillons et des petits immeubles environnants. La reconstruction de l’école par exemple est indispensable. Le maintien du marché Sud pas vraiment (faible fréquentation et grosse concurrence d’Antony) et on peut s’interroger sur l’Intermarché actuel dont la disparition ne serait pas une grosse perte architecturale. Mais il faut garder des espaces pour la récréation des enfants. La question de la fermeture des résidences est une vraie question et il faut bien prendre garde à ce qu’une sécurisation à court terme ne génère pas à moyen terme plus de tensions et d’incivilités qu’il n’en existe aujourd’hui où on est quand même assez tranquilles.

    Mettez bien en ligne les prochaines réunions des associations. A bientôt !

  • #314

    Avatar
    mimosa
    Participant

    Jeudi soir 24/4, dans le hall du bâtiment H (Convention), réunion à 20h30 sur le thème des projets de réaménagement à venir.

  • #315

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    @mimosa,
    C’est une réunion que votre bâtiment organise ou est-ce la Peupleraie ?
    Est ce jeudi 23/04 ou vendredi 24/04 ?
    Est ce que tout le monde est invité ?
    En tous cas, c’est une initiative intéressante !

  • #316

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    C’était une rencontre très intéressante, merci de l’invitation !
    J’espère que d’autres syndic voudront bien organiser la même chose, c’est vraiment enrichissant et ça permet de préparer les commissions de la Peupleraie sur Fresnes 2030.

    D’ailleurs un petit article sur le sujet ne peut pas faire de mal ^^ :
    mobilisation du bâtiment H pour Fresnes 2030

  • #318

    Avatar
    mimosa
    Participant

    Oui, il est toujours intéressant de croiser les opinions. Et d’écouter les (bonnes) idées de chacun. Car la reconstruction de l’école se fera forcément, avec les immeubles qui la financeront. Autant se montrer pragmatiques mais offensifs aussi, pour préserver au mieux notre cadre de vie. Et le travail associatif est sûrement la meilleure porte d’entrée dans les décisions de la municipalité.

  • #329

    Avatar
    David.B
    Participant

    Bonjour à vous 2 ( Guillaume et mimosa ) je suis nouveau sur le forum et votre conversation m’a fortement intéressé. Je suis allé à la présentation des 3 réflexions pour ne pas dire projets concernant Fresnes 2030 en tant que novice et c’était très instructif sur son coté politique politicienne. Perso je pense que c’est un outil du paire pour forcer le passage de sa volonté en terme d’Urbanisme. Outil qu’il serait intéressant de retourner contre lui afin que cette réflexion Fresnes 2030 ait comme principal moteur l’humain et notament les enfants, principaux concernés au lieu de penser uniquement rentabilité foncière. Bref c’est un vaste sujet.

    Je sais que Pierre Ajouté de l’asso Aturbacv travail a fond la dessus et veux mener, concernant les écoles pasteur, roux et blanc bouleaux un vrai contre projet viable mais gardant les écoles à leur emplacements….a suivre donc…

  • #330

    Avatar
    David.B
    Participant

    Petite question à Guillaume. Je voulais connaitre votre position vis à vis de la peupleraie, du syndic ect. Cette plateforme qu’il me semble être votre initiative et projet, est ce un outil de communication de l’ASDP, ou est ce de votre propre chef, en temps que simple copro vous animez ce site et le proposez comme lien a l’ASDP afin de mieux échanger avec les copro ?

    Vous remerciant de l’attention portée à ma demande.

    David.

  • #332

    Guillaume
    Guillaume
    Keymaster

    Bonjour David et bienvenue,

    Le site et son forum appartiennent à Mireille qui est vice présidente de l’ASDP.
    Toutefois ce site n’est pas financé par l’ASDP et n’est pas un outil officiel de l’association du domaine.
    Un élément de réponse de Mireille dans ce sujet :
    L’association des amis du domaine de la Peupleraie

    Pour ma part je fais parti du syndic de la Favorite depuis peu, et j’anime ce forum que j’ai contribué à créer de façon complètement bénévole.
    J’essaye aussi de participer à la vie du domaine, et j’ai organisé (avec l’aide de Mireille), la fête des voisins du 29 mai prochain (d’ailleurs on cherche des volontaires pour nous aider à la mise en place le 29 mai après midi).
    J’écris aussi des articles pour le blog.

    Pour la remontée des informations du forum, je fais ce que je peux quand je suis invité aux réunions du domaine (et je ne suis pas invité à toutes) sinon je pense que Mireille fait le nécessaire.

    Fresnes 2030 :
    J’ai participé aux ateliers et au compte rendu « public » (les participants aux ateliers seulement).
    J’ai été plutôt enthousiasmé par le début; très déçu par la restitution; et finalement très mécontent par certains aspects des projets proposés.
    Partant de là, avec Pierre Aïoutz nous avons créés l’association Atelier d’Urbanisme et de Cadre de Vie de Fresnes (AtUrbaCV) dont vous parliez afin de communiquer, de proposer et de participer sur notre cadre de vie fresnois.
    J’en suis aussi le président.
    Je vous invite d’ailleurs à venir à notre réunion publique le 21 mai prochain.

    @ bientôt.

    • This reply was modified 5 years, 4 months ago by GuillaumeGuillaume.
  • #590

    Avatar
    mimosa
    Participant

    Bonjour à tous,

    Suis-je la seule à être surprise, à la lecture du Panorama hors-série 2001-2016, du choix de la jeune femme interviewée pour la Peupleraie (« Amanda, 28 ans ») en p.4, ne disant rien de la qualité de vie apportée par le parc de la Résidence mais se réjouissant de la reconstruction « prochaine » du groupe scolaire et de la construction d’une crèche -donc dans les clous du projet soutenu par le maire -nonobstant les réactions massives des habitants de la Peupleraie aux études urbaines ??

    Bizarre, bizarre..

Viewing 15 posts - 1 through 15 (of 19 total)

You must be logged in to reply to this topic.

One thought on “Fresnes 2030