Le site du domaine de la Peupleraie

Des informations pour tous

Rencontre en mairie

| 5 Commentaires

Les différents syndics étaient conviés ce lundi à la Mairie pour poser toutes les questions qui tracassent les habitants de la Peupleraie concernant plus particulièrement le groupe scolaire Pasteur-Roux.

1ère partie : exposé du Maire

Après un retour sur l’année passée : concertation en mairie, réunions de faisabilité des différentes possibilités, le Maire fait connaitre les trois schémas d’intention sur la commune, avec trois groupes scolaires :

  1. le parc des sports
  2. le centre ville
  3. Berny

Le parc des sports / parc des aulnes

A l’ouest, le tennis avec un club-house, les boules,  le football et d’autres sports. Des rencontres ont eu lieu avec les représentants de ces associations sportives.

A l’est, d’anciennes maisons de service sont sur une zone constructible pour des logements du type petites maisons de ville en accession. Un groupe scolaire est programmé pour accueillir les enfants des résidences alentour.

L’opérationnalité de cette réalisation est le plus proche : début 2018 et elle conditionne les autres.

Le centre-ville

Sur le secteur de la tour aux chartiers : reconstruction du collège et de la maison de retraite, construction de logements et d’un groupe scolaire qui accueillera les enfants du centre-ville. Le Parc André Villete sera agrandi.

En 2019-2020, le déménagement des boules et du tennis sera le signal de départ du schéma centre-ville.

Berny

  • Reconstruction du groupe scolaire.
  • Le long de la rue Jules Guesde, construction de logements de R+2 à R+4 en accession à la propriété.
  • Crèche et RPA
  • Agrandissement de l’intermarché et pérennité du marché.
  • Des logements sont prévus le long du boulevard Pasteur, à la place du parking de l’intermarché, plutôt de type pavillonnaire.
  • Des logements sont également prévus au dessus des commerces face à l’A86, ceux-ci de type intermédiaire.
  • Le bassin de rétention (souterrain) sera sous le parc de Berny.
  • Les commerces auront un parking souterrain.

Le groupe scolaire comprendra 10 classes maternelles et 15 à 17 classes élémentaires, avec une salle de sport sur 4500 m2. L’allée de la grenouillère sera transformée en chemin piétonnier avec accès réservé aux voitures de service.

Cette opération est prévue pour 2022-2023.

2ème partie : questions-réponses

Q : La circulation est déjà difficile, allée de la Grenouillère et divers bâtiments souffrent de la présence des voitures des parents d’élèves, qu’en sera-t-il quand tout sera piétonnier ?

R : A l’heure actuelle, beaucoup d’enfants viennent de divers secteurs de Fresnes, notamment par manque d’école maternelle à certains endroits. Nous souhaitons une carte scolaire, plus resserrée, plus près des lieux d’habitation où chaque enfant pourrait venir à pied afin d’éliminer les trajets superflus en voiture.

Q : Pourquoi ne pas prévoir une circulation avec rond-point pour repartir sur la rue Jules Guesde devant les futurs logements ?

R : Les préconisations actuelles sont une circulation de véhicules particuliers réduite, ceux-ci doivent pouvoir aller jusqu’à leur parking souterrain et repartir et c’est tout.

Q : Y-aura-t-il de l’espace libre en dehors des salles de cours ?

R : Il y a de l’espace prévu pour les TAP et les cours de récréation sont dans la norme. L’espace foncier est de 4500 m2, l’espace total n’est pas encore défini exactement.

Q : Pourquoi détruire et ne pas réhabiliter ?

R : On ne peut pas réhabiliter un bâtiments de 36 classes qui accueillerait des enfants venus de très loin, pour lesquels le va-et-vient des voitures entraine des nuisances, d’autres quartiers sont demandeurs d’un groupe scolaire plus près de chez eux. Voilà pourquoi trois groupes scolaires sont prévus, chacun proche de l’habitat des enfants qui le fréquenteront. La réhabilitation de l’école Monet a été un insuccès total dont les familles parlent encore aujourd’hui, au niveau des conditions de bruit et de sécurité. Pendant la reconstruction, des bungalows seront érigés sur le terrain « de sport » bétonné.

Q : Le terrain du groupe scolaire n’appartient-il pas à la Peupleraie ?

R : Rappel par R. Casalis des termes juridiques de la cession du terrain à la commune en 1960 par le propriétaire. Donc le terrain appartient bien à la ville de Fresnes.

Q : Le budget pour tous ces projets sera-t-il suffisant dans les années à venir ?

R : Les trois groupes scolaires représentent un coût de 40 à 45 millions d’euros. Diverses possibilités sont envisageables pour alléger la dépense de la commune, notamment les nouveaux logements, une ZAC, etc. pour l’instant, aucune décision n’est prise, mais le but est de ne pas augmenter les impôts locaux, pas plus que cela n’a été fait jusqu’à présent.

Q : La crèche de la poste, dite de la Peupleraie, va-t-elle disparaitre ?

R : Une crèche existera toujours en centre-ville, il y en aura une à la Peupleraie, ainsi qu’une autre au Parc des Aulnes en remplacement de celle existante dont la conception est un peu vieillotte.

Q : Il a été question d’un pic d’élèves qui irait en décroissant sur 5 ans, quelles sont les bases de cette information ?

R : Ce sont les aléas des communes telles que la nôtre, par exemple, en 1975, Fresnes avait 28 500 habitants, en 2015 : 26 000 habitants. Il est prévu de construire environ 150 logements par an pour un pronostic de revenir au nombre de 1975 en 2022.

Q : Quelle est la faisabilité de ces schémas en cas de changement de mandat électoral ?

R : Le point d’ancrage principal est que la ville est propriétaire du foncier sur ces trois zones.

Voici une photographie du schéma projeté sur l’écran, en attendant la présentation du document lui-même.

schema berny-

Auteur : Mireille

Pasteur (Bâtiment F)

5 Commentaires

  1. Merci de ce compte-rendu!

  2. Idem !
    Compte-rendu très clair, merci beaucoup.

  3. Bonjour,

    Merci pour ce compte rendu.
    Toutefois, n’ayant pas fait l’objet d’une relecture avec les participants, quelques points sont erronés :

    Le long de la rue Jules Guesde, construction de logements de R+2 à R+4 en accession à la propriété -> seul l’avenir nous le dira, le PLU permet une certaine hauteur, au promoteur d’être raisonnable (toujours compter un étage de plus que les prévisions sur Fresnes en général)

    Des logements sont prévus le long du boulevard Pasteur, à la place du parking de l’intermarché, plutôt de type pavillonnaire -> ça c’est une erreur, il n’a jamais été dit que ce serait pavillonnaire, au contraire des immeubles assez imposant sans passage autre qu’aux extrémités.

    Le bassin de rétention (souterrain) sera sous le parc de Berny -> Une partie des arbres sera coupée, alors que c’est un espace boisé classé, le déclassant par la même occasion.

    Les commerces auront un parking souterrain -> Il faudra faire avec la Bièvre, bon courage !

    Le groupe scolaire comprendra 10 classes maternelles et 15 à 17 classes élémentaires, avec une salle de sport sur 4500 m2 -> le groupe scolaire est prévu à 30 classes au total. La salle de sport correspond à une salle de motricité dans la maternelle qui est un équipement obligatoire.
    Malgré ce qui est laissé à penser dans cette phrase, il y a bien disparition actée du gymnase et des terrains de sports.

    Il subsiste quelques coquilles dans la retranscription des questions réponses, notamment sur la cession du terrain des écoles, qui était plus nuancé que ça.

    Bref je suis très étonné par la volonté de défendre un projet dont le but principal est quand même de construire un groupe scolaire avec plus de classes ouvertes, sur 1/3 du terrain actuel, entrainant la suppression des équipements sportifs, et une densification gratuite de la zone.
    Et ne me parlez pas de la dizaine de places qui seront ouvertes en RPA ou de la crèche qui n’est qu’un déplacement de celle jouxtant l’ancienne Poste !

    • Les points ne sont pas erronés : c’est un compte-rendu de ce qui a été dit ; R2 à R4 rue Jules Guesde, pavillonnaire boulevard Pasteur, que tu ne le crois pas, c’est ton choix, mais c’est clairement ce que le maire a dit.
      Pour le bassin de rétention, effectivement des arbres seront coupés, mais s’il faut un bassin de rétention et les spécialistes du sujet en sont d’accord, il faut bien faire les travaux, et là aussi il y a affirmation du maire qu’ils seront remplacés.
      La crèche située en centre-ville sera remplacée en centre-ville, celle sur le terrain Berny, dans la partie logements, sera une nouvelle crèche. Pour ce qui concerne la cession du terrain dans les années 60, c’est résumé, mais tout est vrai, nous avons les papiers.
      En l’occurrence, il ne s’agissait pas de donner mon opinion, mais de faire un compte-rendu sans polémique de cette réunion. Bien sûr toutes les opinions sur le sujet sont recevables.

  4. C’est un super travail que tu as fourni mais encore une fois, j’ai demandé à d’autres participants, il y a une erreur sur les pavillons boulevard Pasteur, eux ont bien compris qu’il y aurait des immeubles.
    Pour le reste effectivement c’est factuel, mais le fait de répéter ce que le maire a dit sans confronter à ce qu’il a ecrit ailleurs, ça prête les lecteurs à confusion sur la réalité des projets.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.